Groupes de paroles pour les Aidants Familiaux

Organisés autour de professionnels de l’écoute, les groupes de paroles ont pour but d’extérioriser les difficultés de la prise en charge de la maladie pour les aidants familiaux. Ils s’adressent aux malades eux-mêmes, mais aussi aux proches des malades qui les aident, car ils ont eux aussi besoin de soutien.

Qu’est-ce qu’un groupe de paroles ?

Les groupes de paroles sont des réunions entre des psychologues et des thérapeutes et des personnes souffrant du même mal ou ayant les mêmes besoins. Ils permettent de se confier et de discuter des difficultés quotidiennes dans la prise en charge de la maladie.

Un groupe de parole est un lieu de partage autour de la même problématique. Il est animé par un psychothérapeute qui entraîne la dynamique du groupe. Le respect est essentiel à la mise en place d’un groupe de parole afin que chacun puisse écouter la souffrance de l’autre.

Le but des groupes de paroles

Quand un proche est malade, il est difficile d’être toujours présent et à l’écoute pour le soutenir. Parfois, c’est notre propre vase qui est plein et nous avons parfois besoin de vider notre sac. Pour faire face au découragement, les groupes de paroles sont un soutien utile.

Le but principal est que l’Aidant de la personne malade ne se sente pas seul. Il est indispensable pour elle qu’elle sache que d’autres personnes sont dans la même situation qu’elle.
Ils permettent de recueillir des conseils et de l’aide psychologique pour aider à accompagner le malade.
Pour les accompagnateurs de personne malade, il existe la solution du « café des aidants » organisé par l’association française des aidants qui organisent de nombreux groupes de paroles et de nombreuses actions pour soutenir les accompagnateurs dans leur démarche.

Si le groupe de parole concerne directement la personne malade, il lui permet de devenir acteur de sa maladie. Il ne la subit plus, il l’accepte et prend position en trouvant de l’aide. Faire face à ses peurs et exprimer librement ses émotions sont des moyens simples mais très libérateurs pour toutes les personnes concernées par la maladie.
Afin de compléter l’effet des groupes de paroles, il peut être utile de faire appel à un psychothérapeute afin d’avoir également un suivi personnalisé.

Où trouver le bon groupe de parole?

De nombreuses associations de groupes de parole existent. Pour trouver celui qui vous convient le mieux et est le plus proche de chez vous, vous pouvez vous renseigner auprès de votre CCAS ou de votre CLIC, ou encore auprès de votre service d’aide à domicile.

En savoir plus sur le sujet : Aide aux aidants familiaux

gerer l'argent d'une personne agée
Gérer l'argent et les finances d'une personne âgée L’argent est un sujet difficile à aborder pour les aidants des personnes âgées. Quand elles ne sont plus capables de gérer leur budget, les aidants familiaux doivent prendre le relais, ce qui est difficile à faire accepter. En vieillissant, les...
Le rôle d'aidant dans la vie active Aider une personne dépendante demande beaucoup d’investissement de temps. C’est pourquoi, ce n’est pas évident de gérer une activité professionnelle en même temps. Voici quelques informations utiles… Être aidant familial d’un proche malade pose souvent...
A l’annonce d’une maladie grave, c’est la vie du malade, mais également la vie de sa famille qui est chamboulée. L'incidence de l'annonce d'une maladie est donc double, l'acceptation de la maladie est donc psychologiquement éprouvant pour l'Aidant Familial et la personne âgée elle-même. Voici...
Objet de la prestation de congé de soutien familial Le congé de soutien familial est une prestation du secteur privé permettant à un salarié aidant familial de suspendre son activité professionnelle pour un temps donné afin d’assister un proche dépendant ou souffrant d’un handicap grave. Sa durée...
L’un de vos proches souffre d’une grave maladie et il vit peut-être ses derniers instants ? Vous pouvez demander un congé de solidarité familiale à votre employeur et bénéficier, en tant qu'aidant familial d’une aide pour l’accompagnement d’une personne en fin de vie. Définition du congé de...
Selon un récent sondage, environ 3.5 millions de Français sont des Aidants familiaux. Étant donné la courbe démographique actuelle, ce phénomène devrait encore s’amplifier dans les prochaines années. Il est donc important de savoir gérer ce soutien tout en prenant soin de soi, de manière à vivre...
Former les aidants pour un meilleur accompagnement Être aidant ne s’improvise pas. Devenir aidant familial n'est pas une vocation, et peut s'imposer sans avoir eu le temps de préparation nécessaire à cette nouvelle fonction. Cela demande des compétences spécifiques et une réelle formation. Voici...