Les résidents se plaisent à l'Ehpad de la Chartreuse

Le site de la Chartreuse, lieu important de l'histoire de la Bretagne, fut le théâtre de la bataille d'Auray en 1364. Les Chartreux s'y étaient établis et y restèrent trois siècles, avant d'être chassés par la révolution en 1791. Le père Deshayes y avait installé une oeuvre pour l'éducation des sourds qu'il confia en 1812 aux Filles de la sagesse. Cette oeuvre se poursuit, à proximité, dans le cadre de l'association G. Deshayes. Le bâtiment principal de la Chartreuse est devenu un lieu de vie pour les Filles de la sagesse, âgées et malades. En 2006, la maison de retraite La Sagesse-La Chartreuse est agréée Ehpad (Etablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes) avec une capacité d'accueil de 64 personnes, religieux, religieuses et laïcs. 35 personnes travaillent aujourd'hui dans cet établissement, pour satisfaire au bien-être des résidants. Prisca Moreau, la Directrice, Juliette Carduner, l'animatrice-coordinatrice, avec l'appui de la congrégation des Filles de la sagesse, mettent tout en oeuvre afin que les résidents continuent à mener une existence bien remplie. De nombreuses activités leur sont proposées. Ainsi, à la Chartreuse, dans le cadre des « jardins partagés », jardins potagers écologiques, une parcelle est réservée à l'Ehpad. Avec l'aide d'Alain Casalis, concepteur et animateur de ces jardins, elles cultivent et cueillent quasiment été comme hiver, deux fois par mois, fruits, légumes et fleurs. Les autres activités sont adaptées aux saisons. Pâtisserie, broderie sur perle, visites à la ferme de Kerphoro... Les résidants reçoivent également des visites. C'est ainsi que l'association pluvignoise Lind'ânes est venue avec ses ânes.